Historique

Dans le triple contexte de libéralisation des marchés de l’électricité et du gaz, de sensibilisation de l’opinion publique à l’impact des changements climatiques et de hausse du coût de l’énergie, les pouvoirs publics locaux ont à maintes reprises manifesté leur souhait de montrer l’exemple en matière de développement ou d’utilisation de sources renouvelables d’énergie.

Les pouvoirs publics locaux se heurtent malheureusement à de nombreuses contraintes dans la concrétisation de ce souhait. Le manque de marges budgétaires est fréquemment une de ces contraintes mais est loin d’être la seule. A titre d’exemples, dans certains cas, les institutions publiques ne disposent pas de ressources humaines spécifiques ou dédicacées, dans d’autres, le risque opérationnel à prendre en considération ne correspond pas au niveau de risque accepté par les gestionnaires.

Convaincus par la nécessité d’apporter des solutions concrètes spécifiques pour les pouvoirs locaux, le Holding communal et la Socofe ont décidé d’apporter leur expérience à la réflexion entamée courant 2007 par Sedifin Power Invest sur le sujet.

La société anonyme Publisolar a ainsi vu le jour en décembre 2007 en vue d’étendre à l’ensemble des pouvoirs locaux le souhaitant un modèle de tiers investisseur développé à travers un projet pilote photovoltaïque de 5,1 kWc installé sur l’Hôtel de Ville de Genappe en juin 2007.

Séduite par l’intérêt sociétal global de Publisolar, la CPP a ensuite rejoint les fondateurs de Publisolar.

Publisolar a débuté ses activités opérationnelles au quatrième trimestre 2008 et est occupée à installer des unités de production photovoltaïque d’électricité sur les toitures de pouvoirs locaux partout en Région wallonne.